Comparatif & Guide d’achat des meilleures pompes d’arrosage du moment

Tous les amoureux de la nature vous le diront, un jardin bien vivant et en bon état où l’on respire l’air pur et frais, est un jardin constamment irrigué et arrosé. L’arrosage est indispensable si vous voulez conserver votre jardin verdoyant et luxuriant. Le problème, c’est qu’arroser tout le temps devient très vite une tâche des plus fastidieuses, ce qui fait que l’on a tendance à la négliger.

Pour y remédier, il existe un outil tout aussi simple qu’efficace dont nous vous parlerons aujourd’hui. Il s’agit bien évidemment de la pompe d’arrosage. Ce petit dispositif est l’aide idéal si vous voulez correctement arroser et irriguer vos sols sans effort. À travers cet article, nous dresserons un petit comparatif des meilleures pompes d’arrosage actuellement disponible sur le marché, en plus de quelques astuces pouvant vous permettre de bien choisir votre pompe d’arrosage.

Comparatif des meilleures pompes d’arrosage

Nom du Produit Gardena-173220 Gardena-1717-20 Einhell-gc-gp-6538
Photo du Produit avis-test-gardena-173220 avis-gardena-1717-20 test-complet-einhell-gc-gp-6538
Dimensions 50 x 50 x 30 cm 50 x 50 x 30 cm 36,5 x 20 x 22 cm
Poids 11 kg 6,5 kg 6,13 kg
Puissance nominale 1100 Watts 600 Watts 650 Watts
Pression max 4.5 bar 3.6 bar 3,6 bar
Débit max 4000 l/h 3100 l/h 3800 l/h
Notre Note
Prix €€€ €€

Les 3 meilleures pompes du moment

avis-gardena-1717-20La Gardena 1717-20

La première en tête de notre classement est la pompe de jardin d’arrosage de la marque Gardena, la Gardena 1717-20. Cette petite pompe de jardin est littéralement ma préférée dans le lot, et ce pour plusieurs raisons. À commencer par ses dimensions et son poids. En effet, cette pompe de jardin est un appareil compact qui ne dépasse guère les 50 x 50 x 30 cm pour un poids à peine plus important de 6,5 kg. Avec de pareilles mensurations, difficile de ne pas la préférer aux autres pompes disponibles sur le marché. Cette pompe est à la fois une pompe de surface et une pompe immergée, ce qui l’a différencie de nombreuses autres pompes telles que l’Einhell gc-gp-6538, qui ne sont que des pompes de surfaces.

Son moteur peut générer une puissance nominale de près de 600 watts et ceci pour une pression d’aspiration de 3,6 bars. Hormis un débit maximum de plus de 3100 litres d’eau par heure, elle a une aspiration d’amorçage se situant dans les 8 m. Pour finir en beauté, cette pompe est dotée d’une poignée spéciale qui vous permet de la porter facilement et d’une vis de vidange pour faciliter le drainage du liquide résiduel. Elle est uniquement compatible avec de l’eau claire, et ne convient absolument pas à tous les autres types d’eau, comme les eaux troubles, les eaux sales, les liquides organiques et surtout les substances inflammables.

Gardena 1717-20


avis-test-gardena-173220La Gardena 173320

La deuxième pompe de notre classement est la Gardena 173320, l’une des meilleures pompes de cette catégorie que vous pourrez trouver sur marché. Cette pompe de jardin est une pompe de surface qui à l’instar de la Gardena 1717-20 se veut tout aussi compacte. Ainsi, ses dimensions se veulent modestes (50 x 50 x 30 cm) avec un poids de 11 kg.

La Gardena 173320 est dotée d’une poignée spéciale vous offrant la possibilité de vous déplacer avec votre pompe si besoin est. Beaucoup plus puissante que ses consœurs, cette pompe de jardin est dotée d’un moteur surpuissant, pouvant délivrer jusqu’à 1100 watts d’énergie, pour un débit maximum tout aussi impressionnant de 4000 litres d’eau par heure. Tout ceci est possible grâce à la pression de 3,5 bars qu’elle est capable de générer. Enfin, elle a une aspiration d’amorçage max de 8 m.

Gardena 173220


test-complet-einhell-gc-gp-6538Einhell gc-gp-6538.

La dernière de notre classement et également la plus petite des pompes que nous avons présentées aujourd’hui sont l’Einhell gp-gc-6538. Petite, la pompe Einchellgc-gp-6538 pompe affiche des dimensions d’à peine 36,5 x 20 x 22 cm. Autre caractéristique tout aussi minimaliste, son poids. En effet, cette pompe ne pèse pas plus de 6,13 lg et malgré ces mensurations aussi soft, elle embarque un moteur pouvant générer près de 650 watts de quoi largement suffire pour produire les 3,6 bars de pression que cette pompe peut délivrer. Tout ceci vous donne un débit max de près de 3800 litres d’eau par heure pour une aspiration d’amorçage max de 8 m.

Einhell gc GP 6538


 

Comment choisir sa pompe de jardin ?

Le choix de votre pompe de jardin repose sur plusieurs critères, dont le type de jardin que vous avez, le type d’irrigation que vous désirez, etc. Vous l’aurez donc compris, le choix d’une pompe dépend de vos besoins et non de vos envies. Pour effectuer le meilleur choix possible, vous devez posséder au préalable quelques petites informations dont vous découvrirez très vite l’utilité.

Identifiez vos besoins

La première chose à faire avant de vous lancer dans l’acquisition d’une pompe d’arrosage est bien entendu de déterminer vos besoins en la matière. Nombreux sont ceux qui ont ignoré cette étape et se sont retrouvés à la fin avec des machines trop ou pas assez puissantes pour l’utilisation qu’elles comptaient en faire.

Bien que la bonne vieille méthode de l’arrosoir ait encore de beaux jours devant elle, on se rend vite compte que c’est une méthode énormément chronophage alors qu’à notre époque le gain de temps est un concept essentiel. Si vous choisissez de vous tourner vers l’option d’une pompe d’arrosage, il vous sera nécessaire de déterminer d’abord certains points. À commencer par la profondeur de la source d’eau. La hauteur d’aspiration est un autre critère qui dépend directement du niveau de la source d’eau par rapport à celui du sol. Plus elle sera profonde, plus votre pompe devra avoir une hauteur d’aspiration élevée.

Vient ensuite la surface à traiter. Celle-ci détermine directement les caractéristiques importantes de votre pompe, telles que la pression, mais surtout le débit de celle-ci. En effet, plus la surface à traiter est grande, plus grand sera le débit de votre machine. Si vous voulez une pompe qui travaille plus rapidement, vous en choisirez une avec une pression plus forte.

test-complet-einhell-gc-gp-6538

Comment utiliser une pompe?

Nous vous proposerons dans cette partie, un rapide guide d’utilisation de votre pompe d’arrosage de jardin, ainsi que la manière dont vous devrez vous en servir. Entendez par là les divers objets avec lesquels vous allez la coupler pour une utilisation optimale.

Tour d’abord, assurez-vous que votre pompe est bien à l’arrêt avant de commencer quoi que ce soit. Ceci est tout aussi nécessaire à votre sécurité qu’au bon fonctionnement de votre pompe.

La première étape est le branchement. Vous devez brancher le tuyau d’aspiration de votre pompe sur le raccord prévu à cet effet. Cet orifice servira à conduire l’eau. Pour plus d’efficacité, pensez à d’abord débarrasser le tuyau de tout débris en faisant passer de l’eau ou tout simplement utiliser un préfiltre. Si vous rencontrez un souci d’étanchéité, vous pouvez toujours insérer un téflon au niveau du filetage de la jonction du tuyau au raccord. Cette première étape est bien entendu à réaliser à la main.

Deuxième étape, plongez le tuyau d’aspiration dans l’eau. Vous pouvez déjà plonger votre tuyau d´aspiration dans la source d’eau dont vous voulez vous servir. Veillez à ce que le niveau de l’eau soit au minimum de 30 cm, afin de faciliter l’opération. En dessous, des trous d’air pourraient se former et nuire au bon fonctionnement de votre pompe.

La troisième étape est celle de l’amorçage. Avant toute chose, vous devez vous assurer de remplir à ras bord votre machine afin que celle-ci fonctionne parfaitement. Ne vous inquiétez pas, cette opération ne vous prendra que quelques minutes. Elle est très importante, au cas où vous ne l’accompliriez pas, l’amorçage ne se fera tout simplement pas. Afin de vous faciliter cette tâche, il existe des modèles de pompe comme la Gardena 1717-20 ou la Gardena 173320 qui sont pourvus d’orifices de remplissage plus large, qui permettent de réduire encore plus le temps de chargement et vous feront gagner ainsi de précieuses minutes. Pensez à mettre brièvement la machine en route afin de chasser le reste d’air qui pourrait être présent et qui constituerait un obstacle pour son fonctionnement.

Puis, raccordez votre tuyau d’arrosage ou votre tuyau de sortie, sur le raccord de votre pompe prévu à cet effet. Il vous suffira ensuite d’actionner l’interrupteur de votre machine pour que la magie opère.

Pour protéger votre machine de tout dommage et pouvoir en jouir longtemps, il vous est recommandé de la conserver à l’abri des températures trop froides. En effet, elles sont susceptibles d’endommager très rapidement votre équipement. En cas de risque de gel, la vis de drainage dont est équipée la majorité de ces machines vous permet de la débarrasser plus facilement de toute l’eau qu’elle pourrait contenir.

Astuce : Contrôler constamment la jauge de pression durant l’étape de l’amorçage. Si la pression est trop basse, la machine ne prendra pas. Attendez que la pression soit au bon niveau avant de la démarrer. Il se peut que vous deviez faire plusieurs essais avant de parvenir au résultat escompté.

Statistiquement, l’utilisation des pompes est majoritairement à caractère domestique. En effet, avec la montée des prix, de nombreux ménages et foyers se retrouvent avec des factures d’eau trop élevées, du coup pour y remédier, elles ont tendance à recourir à des alternatives pour réduire leur consommation en eau. Au nombre de ces alternatives figurent bien évidemment la mise en place de citernes, mais également réaliser des forages et creuser des puits.

Lorsque ce sont des puits et des forages qui sont réalisés, il est nécessaire d’y ajouter une pompe pour pouvoir acheminer l’eau de ceux-ci aux robinets. Cette pompe sera combinée à un réservoir d’eau appelé poly tank qui sera placé en hauteur pour faciliter l’acheminement de l’eau dans les canalisations. Les pompes de nos jours sont pour la plupart électriques, elles nécessitent donc un branchement pour pouvoir fonctionner. Leur rôle consiste à acheminer l’eau du puits ou du forage vers le réservoir d’eau. Pour cette raison, il est nécessaire de choisir des pompes pouvant monter jusqu’à 8 m d’aspiration, comme la Gardena 1717-20 par exemple.

La fin du processus dépendra de votre système de canalisation. Si celui-ci est correctement réalisé, la simple action de la pression et de la gravité suffisent pour acheminer l’eau du réservoir à vos différents robinets. Attention, si l’eau que vous pompez ainsi est destinée à votre consommation personnelle (alimentation, hygiène) vous devez d’abord la faire analyser pour déterminer si oui ou non elle est propre à la consommation. Si elle ne doit servir que pour l’entretien de votre maison et de votre jardin, vous pourrez vous passer de cette étape. Mais il est toujours utile de déterminer à l’avance la qualité de l’eau que l’on utilise.

Il existe une deuxième solution qui se passe de l’utilisation d’un réservoir d’eau. Dans ce cas de figure, la pompe assure non seulement l’extraction de l’eau, mais aussi sa distribution traverse votre réseau de canalisation. Même si elle semble moins coûteuse et moins encombrante que la première, cette méthode est néanmoins plus contraignante. En effet, vous vous rendrez très vite compte que votre approvisionnement en eau dépendra de votre fourniture en électricité, la moindre panne, et c’est tout votre réseau de distribution d’eau qui se retrouvera paralysé.

Enfin, dernière option, l’utilisation d’un réservoir à eau de pluie. Pour faire le maximum d’économie, vous pouvez disposer d’une citerne de rétention d’eau dans votre jardin ou sur votre maison et dont le rôle sera de collecter cette eau gratuite. Bien qu’étant impropre à la consommation, cette eau sera parfaite pour arroser et irriguer vos jardins et vos sols. Le rôle de la pompe ici sera uniquement de distribuer cette eau à travers le réseau de canalisations et de tuyaux affectés à l’arrosage de votre jardin.

Le choix du tuyau

Le choix du bon tuyau dépend totalement de vous. Dans la plupart des cas, les pompes emploient des tuyaux de 25 mm, ceci pour la simple et bonne raison que la plupart de sorties de pompe font 1 pouce (1’’). Si le tuyau que vous avez ne correspond pas à la sortie, vous pourrez faire des réductions pour les rendre compatibles. Pour éviter de casser les raccords, il est conseillé d’installer les tuyaux de manière progressive. Dans le même registre de soucis, préférez des raccords en Y plutôt que ceux en T.

test-complet-einhell-gc-gp-6538

 

Les différents types de pompe que l’on peut retrouver sur le marché

Bien évidemment, il existe plusieurs types de pompes d’arrosage qui sont tout aussi différents les uns des autres. On les classe selon plusieurs critères, mais le plus important est le type d’eau avec lequel vous pouvez les utiliser. En effet, il existe différentes pompes pour les eaux claires, entendez par là les eaux destinées à la consommation, et les eaux troubles ou souillées. Vous pouvez également vous baser sur le fait qu’elles soient des pompes de surfaces ou des pompes submersibles.

Les pompes de surfaces conviennent parfaitement lorsque la source d’eau où vous vous approvisionnez ne se trouve pas trop éloignée du niveau du sol, par exemple pour une rivière, une citerne, un étang ou même un robinet. Par contre, si la source est éloignée du sol de plus de 4 m, vous aurez forcément besoin d’une pompe immergée ou d’une pompe pouvant puiser en profondeur. La différence entre ce type de pompe et les pompes de surfaces est qu’elle peut puiser des profondeurs pouvant aller jusqu’à 8 m pour les modèles standards. Les plus grosses peuvent descendre nettement plus loin.

La puissance est également un autre critère de différenciation des pompes d’arrosage. Comme pour tout appareil électrique, le niveau de puissance détermine préalablement les performances, et bien entendu le prix d’achat de la machine. Les pompes de jardin sont généralement électriques ou thermiques. Leur puissance varie grandement. Ainsi, pour les plus petites, elle ne dépasse guère les 650-700 watts, pour un débit par heure n’excédant que rarement les 4000 litres d’eau par heure. Ce type de puissance est parfait si vous possédez un petit jardin ou un petit potager. Pour des modèles plus puissants, comptez une puissance nominale du moteur pouvant monter jusqu’à 1400 watts pour un débit maximum de 10 000 lottes par heure.

Rappelez-vous cependant que votre choix dépendra de vos besoins. Inutile de prendre une pompe pouvant traiter dans les 10 000 litres d’eau, si la surface à traiter n’atteint ou ne dépasse pas les 1000 m2.

pompe d'arrosage

Quelques classes de pompes

Les pompes de jardin sont également reparties selon des classes précises. Au nombre de celle-ci, on retrouve les pompes hydrophores, les pompes pour vivier, les pompes de levages, les pompes de forage, etc.

La pompe hydrophore ou groupe hydrophore est le type de pompe que l’on croise le plus souvent sur le marché et auquel appartient la majorité des pompes de jardin. Son fonctionnement se base sur le niveau d’eau présent dans le réservoir. En effet, le moteur est conçu de telle sorte qu’il s’arrête lorsque le niveau d’eau pompée atteint un seuil prédéfini. Le moteur redémarre automatiquement dès que le niveau de l’eau atteint un autre seuil beaucoup plus bas. C’est donc une pompe automatique, avec laquelle vous n’aurez pratiquement pas à intervenir dans le fonctionnement. Ce genre de pompe est généralement disposé juste à côté de la citerne ou du puits avec lequel elle est couplée, ceci afin de maximiser son efficacité.

Les pompes de jardin se différencient des autres pompes hydrophobes par leur fonctionnement manuel. En effet, il vous sera nécessaire de la déclencher et de la stopper de façon manuelle.

Les pompes pour vivier  sont des pompes que vous pouvez placer sous l’eau, elles sont dites submersibles. Le jet d’eau se situe au-dessus du niveau de l’eau et assure son rôle. Leur fonctionnement est semblable à celui des pompes de forage qui sont également des pompes submersibles.

Le choix de votre pompe à eau dépendra donc de l’utilisation que vous voulez en faire. Dans notre cas précis, il s’agit bien évidemment d’une pompe d’arrosage. L’avantage avec ce genre de pompe est qu’elles peuvent servir aussi bien avec de l’eau claire, qu’avec de l’eau trouble. Les pompes de levage sont également compatibles avec un usage aussi bien tourné vers les eaux claires que vers les eaux troubles.

Prenez cependant garde de vous renseigner au préalable. Les pompes présentées dans ce comparatif quant à elles, sont exclusivement réservées à utilisation avec de l’eau claire, et ne sont aucunement compatibles avec des eaux troubles ou souillées. De la même manière, elles sont incompatibles avec les liquides organiques, l’eau salée ou toutes substances inflammables. Veuillez respecter ces consignes, aussi bien pour garantir votre sécurité que pour maintenir les performances de votre pompe au beau fixe.

Le fonctionnement

La dernière partie de notre article sera réservé au fonctionnement de votre pompe. En effet, vous avez le choix entre des pompes manuelles, des pompes automatiques et des pompes semi-automatiques. Chacun de ces types de pompes a ses avantages et ses inconvénients.

Ainsi, les pompes manuelles doivent être amorcées de façon manuelle. C’est la gamme de pompe la plus accessible et la moins chère du marché.

Les pompes automatiques comme vous pouvez le deviner sont entièrement automatiques et ne nécessitent aucune intervention de votre part. C’est le meilleur choix si vous ne voulez littéralement pas vous déplacer pour arroser votre jardin.

Les pommes semi-automatiques quant à elles, ont la particularité d’avoir recours à un sur presseur pour fonctionner. La seule difficulté, est que ce sur presseur doit être entretenu régulièrement au risque de voir les performances de votre pompe chutées très vite et en terme totalement perdre toute efficacité. Dans ce cas, vous devrez alors la changer.